Plancher « vintage »… (suite)

Stoneham-et-Tewkesbury (région de Québec)

Il s’agissait de créer des planchers donnant l’impression d’avoir été rafraîchis, mais surtout d’avoir été construits il y a 100 ans, à l’image de ce chalet de type « camp en bois rond ».

Les planches de pin rouge, d’inégales largeurs et pas toutes posées dans le même sens, ont d’abord été sablées. Ce sablage a été lui aussi volontairement fait de manière inégale ; il fallait simuler l’usure du temps aux endroits plus passants.

D’autres planches ont quant à elle été travaillées pour donner l’impression que certaines portes avaient frotté sur le plancher en s’ouvrant et se fermant, ou pour imiter des traits de scie faits « jadis » lors de la construction du chalet. On alla même plus loin : de la pierraille fut étendue ici et là sur le plancher, puis on marcha dessus afin créer de petits enfoncements. Le pin étant un bois mou, l’effet d’usure réussit. Tout fut bien sûr nettoyé.

Les spécialistes de Sélection Bois Francs donnèrent ensuite une teinte plus sombre au bois. Ils optèrent pour la teinture Bona DriFast Provincial. Or, après la première application, le client jugea que la couleur obtenue était trop régulière, trop impeccable.

Pour atteindre l’effet recherché (non uniformité), les planchers furent re-sablés partiellement à différents endroits ; on y appliqua ensuite soit une teinture plus foncée (Bona Special Walnut), soit plus pâle (Bona Early American). Il était important de doser l’effet pour rendre réaliste la présence aléatoire de ces planches noircies ou dorées.

En fin de procédé, après l’application d’une huile de finition claire et peu brillante  pour un maximum de rusticité (Bona DriFast), le client ne dit qu’un seul mot : « Wow ! »

 

C’était mission accomplie.

Retour à nos réalisations

Partagez avec vos contacts !Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Tumblr
Tumblr
Email this to someone
email
huilage, teinture

Réalisations similaires