Remise à neuf d’escaliers : beaucoup de possibilités

par Denis Linteau |

Malgré certaines similitudes dans la conception ou le style, aucun escalier n’est pareil.

L’âge, l’utilisation, le taux d’humidité dans la maison, l’entretien, l’essence du bois, le type de construction : tous ces facteurs et font de votre escalier de bois une structure unique qui doit être traité comme tel !

Que ce soit pour sa modernisation ou sa restauration, les experts de Sélection Bois Francs prennent le temps d’analyser ce qui peut être fait pour revitaliser votre escalier. Beaucoup d’options sont possibles, mais un travail minutieux reste toujours la clef du succès.

 

Il faut toujours commencer par évaluer le projet

Quand il est question d’un escalier à revitaliser, c’est automatique : je me déplace sur les lieux, directement chez le client.

Pourquoi ? Simplement parce qu’il y a beaucoup plus de paramètres à prendre en considération que lorsque l’on effectue le sablage ou le vernissage d’un plancher de bois franc et qu’il peut y avoir des surprises.

On ne le dira jamais assez, chaque escalier en bois est unique et je possède assez d’expérience dans le domaine pour savoir que c’est seulement en l’examinant de près qu’on peut vraiment déterminer ce qu’il est possible, ou réaliste, d’effectuer comme travaux.

Une soumission par Internet n’est pas sans valeur, mais elle n’est pas non plus suffisamment détaillée visuellement dans le cas d’un escalier à ré-esthétiser. L’estimation en ligne donne plutôt une idée globale de l’état de l’escalier.

Cependant, chaque escalier vieillit différemment et, dans un projet de restauration, ce qui peut sembler être un détail pour le client représente souvent beaucoup plus de travail pour l’équipe d’artisans.

C’est l’une des raisons pour lesquelles j’explique systématiquement à mes clients les diverses options qui s’offrent à eux en termes de résultats et de coûts.

 

Attention aux solutions « simples »

Sélection Bois Francs est une entreprise reconnue dans la remise à neuf des planchers de bois franc. Nos artisans certifiés Bona sont également des experts dans l’entretien esthétique des escaliers de bois en offrant des services tels le décapage, le sablage, le vernissage, l’huilage, la teinture et la peinture.

Or, pour bien entretenir un escalier, il faut poser le bon diagnostic pour, par la suite, proposer les solutions adaptées.

Si c’est la structure de l’escalier qui pose problème, je réfère immédiatement le client à un spécialiste de la fabrication et de l’installation : on ne s’improvise pas modificateur d’escalier.

C’est qu’il y a des règles de conception à respecter et qu’il faut aussi beaucoup d’expérience pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

Les ébénistes que je recommande effectuent les changements nécessaires et ne se plaignent pas lorsqu’ils doivent réaliser des petits travaux de précision et de finition.

Ce sont de vrais restaurateurs, capables de fabriquer une pièce identique à l’originale, un barottin par exemple, et de s’ajuster aux constructions vintage non standards.

Il faut se méfier des entrepreneurs qui suggèrent dès le départ de « tout arracher » pour mettre du neuf.

 

Des travaux à la carte

Sélection Bois Francs possède l’expérience pour bien guider ses clients dans ce qu’ils souhaitent comme style, comme apparence et comme finition pour leur escalier.

Dans 90 % des cas, les gens veulent que l’escalier soit rafraîchi au complet une fois qu’on leur a expliqué clairement ce qu’implique un tel projet.

Cela dit, si le client veut que l’on remette à neuf uniquement les marches les plus usées, nous le faisons et s’il ne veut que changer la teinte des éléments du garde-corps comme barottins, les rampes et les poteaux, nous le faisons aussi.

Parfois, un simple changement de la couleur de certaines parties de l’escalier, les contremarches par exemple, permet d’arriver à un compromis intéressant en termes de frais.

Règle générale, il est presque toujours nécessaire de démonter les rampes et les garde-corps lors des travaux de remise à neuf d’escalier.

Ce travail demande de la minutie ainsi qu’une méthode précise. Nos artisans certifiés respectent les normes d’assemblage et d’installation des rampes et des garde-corps (barrière de protection).

Chaque élément enlevé et traité (sablé, vernis, huilé, teint, etc.) par notre personnel est réinstallé à son endroit initial et fixé aussi solidement qu’à l’origine.

 

Vieux escaliers et vieille teinte jaune

Lorsqu’elles arrivent chez les clients, les équipes de sableurs de Sélection Bois Francs valident premièrement l’usure au niveau des marches, présente surtout au niveau du nez des marches. Elles identifient ensuite les éléments de l’escalier qui sont détériorés, voire fissurés.

Une autre chose importante qui doit être déterminé dès le départ est le type de vernis qui sera appliqué sur le bois.

Est-ce un vieux produit à base d’huile et d’uréthane ? Est-ce un vernis récent à base d’eau et de polyuréthane ? Est-ce que les pièces de bois qui composent l’escalier ont été vernies en usine ? Cela aura notamment un impact sur la procédure de mise à nu du bois.

S’ils n’ont pas déjà été rafraîchis, les vieux escaliers de plus de 25 ans présentent généralement un fini terne et jauni.

Grâce à nos techniques et nos équipements Bona, un client qui veut une remise à neuf complète, avec décapage, sablage 100 % sans poussière et vernissage, pourra retrouver la teinte originale de son escalier.

Quand les marches seules sont à traiter, il faut savoir que le bois sablé et reverni ressortira plus pâle que le bois laissé tel quel, et qu’il est impossible de créer la teinte « vieux jaune » légèrement jaunie propre au vernis d’origine.

L’agencement ne fonctionne jamais parfaitement dans de tels cas. La contremarche ou les barottins, par exemple, vont toujours rester différents, et cela risque de ne pas donner un bel effet d’ensemble.

La solution que je propose régulièrement dans cette situation est d’accentuer le contraste avec le vernis jauni laissé sur le bois. Comment ? En colorant les marches à l’aide d’une teinture nettement plus foncée et au goût du client.

Peinturer l’escalier pour le rendre bicolore est également une très bonne solution qui est appréciée de plusieurs.

Avant chaque projet, j’offre toujours mes conseils à mes clients et, dans tous les cas, je crois qu’un escalier présentant un contraste plus franc est plus beau qu’un escalier présentant deux teintes qui jurent.

 

Être flexible, réaliste et professionnel, peu importe le projet

Lors d’une remise à neuf par sablage et vernissage, les escaliers reçoivent la même attention que les planchers de bois franc : les produits utilisés et le travail sont de la même qualité.

Si le look de l’escalier doit être refait après une période de temps plus courte, c’est simplement parce que son utilisation y est plus concentrée.

Les occupants de la maison passent presque toujours au même endroit lorsqu’ils montent et descendent d’un étage, ce qui use l’escalier de façon plus marqué.

Le cas des maisons ancestrales est intéressant. Les escaliers qui s’y trouvent sont souvent très stylisés et massifs. Les propriétaires veulent habituellement que tous les éléments soient conservés d’origine et restaurés à la perfection.

Il faut alors prendre le temps de décaper, de gratter et de sabler partout… et de vérifier encore et encore ! Précision, minutie et patience sont de rigueur, surtout si on ne peut pas enlever les rampes, les barottins et les poteaux.

En effet, il arrive parfois que la rambarde soit fixée de façon telle qu’il est impossible de démonter quoi que ce soit sans risquer de briser les pièces, avec des longs clous sans tête par exemple.

À ce moment, le client doit être informé dès le départ des coûts beaucoup plus élevés d’une restauration entièrement manuelle.

Dans le cas de maisons « ordinaires », où les gens souhaitent obtenir un beau résultat à un prix réaliste, la remise à neuf des escaliers peut inclure l’intégration de nouvelles pièces.

Question prix, tout dépend de ce qui est demandé, mais l’important est qu’il soit possible de démonter le ou les garde-corps afin de pouvoir les sabler en atelier.

S’il est impossible de procéder de la sorte, j’offre par exemple de ne pas décaper les rambardes ou encore de les peinturer. Il faut être souple et pouvoir offrir une large gamme de possibilités.

 

Pas responsable des craquements

Beaucoup de vieux escaliers craquent quand on les prend et bien que certaines personnes aiment cela, d’autres détestent.

Il faut savoir qu’une remise à neuf esthétique comportant le sablage, le vernissage ainsi que la teinture ou l’huilage, n’a aucun effet sur les craquements.

Si le client insiste, je peux cependant analyser l’escalier pour voir ce qui pourrait être fait pour les diminuer. Les artisans certifiés Bona de Sélection Bois Francs ne donnent toutefois aucune garantie que les escaliers retouchés ne craqueront plus.

Articles similaires

Qu’est-ce qu’un Artisan Certifié Bona
Sélection Bois Francs & Bona : des bases solides
Les techniques pour rafraîchir un escalier de bois

Laisser un commentaire

Obligatoire*